Hommage à George Floyd : l’hypocrisie des stars camerounaises

Nadine Tonguem

Mardi dernier, la plupart des stars  camerounaises arboraient une photo de  profil noire sur leurs réseaux sociaux en hommage à George Floyd, si cette attitude est fort louable et cette solidarité agissante et cette prise de position politique sont à féliciter, on est un peu déranger lorsqu’on se rend compte que la plupart voir toutes les stars qui ont observé le #BlackoutTuesday n’ont jamais rien dit sur ce qui se passe au Cameroun.

De Nathalie Koah à Coco Emilia, de Muriel Blanche à Daphné, toutes ont observés le#BlackoutTuesday. Seulement, le lendemain, après la mort d’Emmanuel Wazizi, un camerounais décédé dans les même conditions voir pire, rien, nada, même pas un mot, en dehors de Ko-C tout le reste est resté muet.

 Si on se souvient encore qu’au début de ce mois de mai, un jeune mourait sous les balles d’un gendarme à Bafoussam et que la meurtrière est toujours en liberté, et que ces stars victime du syndrome CNN continuent à ne rien dire. Idem lors du massacre de Ngarbuh, même Daphné qui est anglophone n’a rien dit.

On a envie de rire parce qu’on comprend que tout ce qu’elles cherchent c’est faire le buzz, profiter de l’exposition qu’offre cette affaire pour s’attirer des sympathies, et qu’elles ne sont aucunement pour la justice.

 Sinon notre conseil pour elles est de commencer par balayer devant leur propre porte avant d’aller balayer la cour du voisin.  Ils y’a des millions d’injustices chaque jour au Cameroun, pourquoi aller combattre celles qui ont lieu au États-Unis ?

Sandrine Sosso 

 


Leave a comment

You must be logged in to post a comment.