Covid-19 : le président Libérien Georges Weah annonce le pire pour les clubs africains

Nadine Tonguem

 A part au Burundi, où le championnat a récemment repris après quelques semaines d’interruption, les compétitions sont toutes à l’arrêt en Afrique pour cause de coronavirus.

 Président du Liberia, Georges Weah craint que le football africain ait beaucoup de mal à se remettre de cette crise qui impacte lourdement les finances des clubs. «Le moteur du sport est principalement constitué par les recettes billetteries et les sponsors – là où ils n’existent plus, de nombreux clubs vont s’effondrer et de nombreuses ligues vont fermer définitivement», a redouté le Ballon d’Or 1995 à l’occasion d’une conférence organisée par l’Africa Sports Ventures Group.

 «Je suis d’avis que l’avenir du sport en Afrique après le Covid-19 est sombre et qu’il n’est pas certain de s’en remettre. Il sera urgent de réanimer le football et les autres disciplines», explique le numéro du Libéria 

Récemment, les difficultés financières ont incité certains clubs à prendre des mesures radicales, à l’instar du Musanze Football Club et d’Espoir FC, deux formations rwandaises qui ont licencié temporairement leurs joueurs. Rappelons que la FIFA a récemment débloqué un fonds d’urgence à destination de ses fédérations membres, censées les redistribuer aux clubs.

 

Sandrine Sosso

Contributeur


Leave a comment

You must be logged in to post a comment.