Allô Fokou de Richard Bona, un tube qui secoue la toile au Cameroun

Un génie est et reste un génie, quoi qu’on fasse quoi qu’on dise. Quand tu connais tu connais.

Nadine Tonguem


Alors que certains de nos musiciens même après deux ans de travail sont incapables de produire et d’écrire une chanson de qualité, il a suffi d’à peine quelques minutes sur son piano pour que le virtuose bassiste, devenu un fervent militant anti dictature, qui a déjà sorti une chanson pour les victimes de Ngarbuh nous ponde un de ces tubes dont lui seul a le secret.

Il dénonce pêle-mêle la dictature du régime en place, la misère des populations aux abois après 40 ans de souffrance et surtout  le musellement donc sont victimes les artistes et tous ceux qui œuvrent pour le changement. Adressée aux caciques du système, la chanson est une balade entraînante à consommer sans modération.

Et la chanson est en train de marcher fort ! Elle est carrément devenue virale C’est que d’une manière ou d’une autre la chanson va devenir l’hymne de ralliement de tous les militants, il va également devenir un refrain qu’on chantera à ses haters, il suffira de fredonner ce refrain entraînant pour que le message passe.

Sandrine Sosso


Leave a comment

You must be logged in to post a comment.